Paroisses Nancy-Sud

Homélie du 19 juillet 2015 : Deux appels : allez en mission et revenez à l'écart dans un endroit désert

Informations supplémentaires

  • Date Homélie: dimanche, 19 juillet 2015
  • Prêtre Homélie: Gérard Nduwimana
  • Lectures:

    Livre du prophète Jérémie 23, 1 – 6.

    Psaume 22.

    Lettre de saint Paul aux Ephésiens 2, 13 - 18

    Evangile de Jésus Christ selon saint Marc 6, 30 – 34.

  • Homélie:

    Le bilan de la mission des apôtres.

    Dimanche dernier, Marc nous a parlé de l’envoi des apôtres en mission pour la première fois.

    Aujourd’hui, il dresse le bilan de cette mission. Certes, ils sont fiers du succès de leur mission. Mais  apparemment, ce n’est pas ce qu’ils ont fait qui importe le plus mais le cœur avec lequel ils ont accompli leur mission. C’est le cœur du bon pasteur qui est important dans la mission.

    Dénonciation de l’infidélité des pasteurs de l’ancienne alliance : incohérence entre leur vocation et leur comportement : ils divisent au lieu de rassembler. Ils ne se soucient pas de la communion du peuple de Dieu. Mais quelles sont les qualités exigées des responsables dans l’Eglise ? Saint Paul le rappelle souvent dans ses différentes lettres.

    Trois qualités essentielles sont demandées au berger :

    a. Le souci permanent de bien nourrir le troupeau : un bon pâturage et un bon breuvage.

    b. Veiller sur l’unité du troupeau : il veille à ce que rien ne trouble le troupeau, que rien ne le divise. St Paul l’a bien compris car il veillait sur l’unité des Ephésiens. En effet, si l’on ne fait pas attention dans une communauté chrétienne, certaines réalités peuvent menacer la communion du peuple de Dieu : Injustices, manque d’accueil fraternel, différences culturelles non assumées, etc.

    Ce qui fonde l’unité, c’est le baptême car par le baptême nous sommes devenus tous des frères.

    c. Une attention particulière aux brebis faibles. Dans la communauté, le pasteur doit avoir une attention particulière aux personnes faibles comme les malades, les personnes âgées, les personnes qui avancent moins rapidement que les autres. Notre Pape François recommande d’aller les rencontrer à la périphérie de nos grandes villes.

    Venez à l’écart dans un endroit désert et reposez-vous un peu.

    Les apôtres ont besoin d’un temps de repos, d’un temps de ressourcement spirituel  pour reprendre les forces physiques et spirituelles. Souvent, nous oublions ce temps indispensable pour chacun de nous. La fatigue peut-être source de conflit, de plaintes ou de découragement dans la communauté. C’est l’équilibre entre la vie spirituelle et la vie apostolique qui est recherché.

    Que le Seigneur nous aide à trouver ce moment du désert avec lui afin de retrouver les forces nécessaires pour bien accomplir notre mission. Amen.

     

    Père Gérard Nduwimana

     

    Homélie du samedi 17 juillet à Laneuveville et du dimanche 18 juillet à Jarville.