Paroisses Nancy-Sud

Célébrations du pardon

Écrit par 

Célébrations du pardon.

Dans la parabole du fils prodigue appelée aussi parabole du père miséricordieux et ses deux fils (Lc 15), nous trouvons bien distinguées les différentes étapes de la célébration du sacrement du pardon.

Que peut-on entendre par célébrations du pardon ? Peut-être voit-on directement cet aspect festif mais en réalité, ce dernier n’est que le couronnement de tout un processus ! On pourrait même l’appeler la dernière étape de cette démarche. Célébrer le pardon, il s’agit d’un pardon déjà accordé et reçu ; pardon accordé au pécheur que nous sommes tous car n’étant pas saints mais cherchant à nous sanctifier justement à travers ces célébrations ! Dieu seul est saint″ chantons-nous dans le chant des Anges qu’est le Gloria que nous chanterons solennellement dans la nuit de Noël.

Ainsi la première étape qui déclenche toutes les autres, c’est celle consistant à reconnaître notre péché et réaliser la misère dans laquelle nous met ce dernier ! Et le péché n’est rien d’autre que le refus de l’amour paternel qui se concrétise par le refus et l’éloignement de la maison du Père (maison familiale) et finalement le refus de vivre dans la communion avec le Père.

Comme croyants, nous savons bien que nous éloigner de Dieu ne nous mène qu’à l’anéantissement car en dehors de Lui, il n’y a pas de vie véritable ! Le péché, le refus de l’amour de Dieu nous conduisent progressivement à la mort.

●Célébrer le pardon, c’est fêter ce retour au bercail, dans la maison du Père. 

A l’approche de Noël, célébrons dans la joie ce sacrement de pardon-réconciliation !

Engageons-nous sur ce chemin de vie comme communauté réconciliée avec Dieu et nos frères !

Comme Marie la ″comblée de grâce″, accueillons le Verbe de Dieu en remplaçant le soupçon par la confiance, en pardonnant, en encourageant ceux qui doutent encore !

Père Ferdinand Kimamara.