Paroisses Nancy-Sud

Heureux

Écrit par 

"Heureux", entendons-nous 9 fois ce dimanche dans la bouche de Jésus proclamant les Béatitudes...

... Comme il est légitime en effet de rechercher ce pour quoi nous sommes faits: le bonheur! Pourtant, il nous semble que nous loupons assez souvent notre cible. Pour de nombreuses raisons liées à nos blessures, nos manques de discernement (notre conscience à éclairer), ou plus simplement, nos limites, notre commune fragilité.

C'est à travers ces faiblesses que les couples terminant ce dimanche un cycle de préparation au mariage, cherchent à être heureux et à rendre heureux la famille qu'ils construisent jour après jour. Quelque soit notre chemin, c'est étonnant de voir comment la reconnaissance de fragilités permettent d'avancer, de ne pas tourner en rond, de faire un pas, puis encore un pas, vers une guérison, même incomplète, de nos coeurs.

Le pape François, dans "la joie de l'amour"[1], relève ce regard de Jésus: "Il regarde avec amour et tendresse les femmes et les hommes qu'il a rencontrés, en accompagnant leurs pas en vérité, patience et miséricorde, tout en annonçant les exigences du Royaume de Dieu". Loin d'une "doctrine froide et sans vie", (...) "notre enseignement sur le mariage et la famille ne peut cesser de s'inspirer et de se transfigurer à la lumière de ce message d'amour et de tendresse."

Merci aux animateurs de ce cycle et aux couples participants: par vous, avec vous, dans le Christ, l'Eglise prend corps.

 


[1]"la joie de l'amour, respectivement p 50 et 49, Bayard, Cerf, Mame