Paroisses Nancy-Sud

L'heure du bilan

Écrit par 

L’heure est au bilan.

L’année scolaire touche à sa fin, et la période du repos estival pointe son nez ! Le rythme de travail va s’assouplir permettant des activités, ou des visites repoussées tout au long de l’année, faute de temps.

L’année pastorale de notre secteur s’est poursuivie dans ce que nous avions mis en place : la préparation au baptême, la préparation au mariage, la catéchèse, la passerelle, la matinée du mardi à Jarville restent des temps communs aux trois paroisses de notre secteur. De façon plus spécifique, les EAP se retrouvent plusieurs fois dans l’année pour un travail commun. Enfin, c’est maintenant acquis pour tous : le jeudi de l’Ascension devient la journée annuelle du secteur sur la colline de SION.

La répartition des prêtres a changée, afin de permettre au père Marc de s’enraciner dans les deux paroisses qui lui sont plus particulièrement confiées. Le père Guy a repris son ministère à plein temps, pour notre plus grand plaisir ! Père Ferdinand circule sur le secteur pastoral et moi-même sur la Visitation. Nos prêtres retraités assurent encore de nombreux services sur tout le secteur, et je les remercie pour leur disponibilité.

Les équipes assurent une belle image accueillante de l’Église. Les CEP essaient de gérer les bâtiments au mieux et le budget avec le tact nécessaire à tout équilibriste !

Les mouvements et services d’Église sont quant à eux plus proches des gens en difficulté : Les migrants à Ludres, les personnes démunies au secours catholique, les personnes âgées et malades dans les différentes maisons de retraite de notre secteur et établissements spécialisés. Une petite équipe, encore timide, reste attentive aux « périphéries » et au dialogue inter-religieux.

L’Église catholique, qui est à Nancy Sud, essaie dans sa diversité, d’être présente auprès du plus grand nombre, avec discrétion et compétence, dans l’écoute de l’autre, pour témoigner de la foi qui l’habite.

Rendons grâce au Seigneur pour tout ce que nous vivons à sa suite !

Père Serge GERARDY, curé modérateur