Paroisses Nancy-Sud

Aussi beau que fragile

Écrit par 

Aussi beau que fragile

L'avez-vous remarqué ? Ce qui est beau et précieux est souvent très fragile !... Un verre de cristal qu'on manipule avec délicatesse, des pétales de fleurs qu'on ose à peine toucher, un tableau d'artiste qui craint la lumière trop vive des flashs, des semences minuscules et puissantes, qu'on pourrait broyer sous nos pieds...

Ici on apprend à poser son regard, là, en pleine nature, on émerge du bruit pour mieux faire silence et entendre l'imperceptible. Pas tout à fait imperceptible cependant.

Ainsi, de manière surprenante, Dieu s'est dévoilé d'abord comme un tout petit enfant, semblable à nous, tel que nous l'avons été dans les premiers jours de notre vie. Pour ne point nous effrayer, Dieu s'est mis à notre hauteur, et même à hauteur d'enfant !

Dieu s'est fait l'un de nous ! Nous voici tous marqués par sa présence ! Même si nous peinons parfois à le réaliser, chacun de nous est sacré ! Du tout-petit encore dans le ventre de sa maman jusqu'au mourant quel que soit son âge, chacun est ainsi revêtu d'une immense dignité. Voilà une source jaillissante en laquelle chacun peut puiser au fond de lui-même, plus encore quand il n'y croit plus ! Ou quand l'entourage lui a fait croire le contraire.

Personne n'est "moins que rien" même en dépit de ses actes tâtonnants, ses échecs, ses maladresses, ou ses péchés. Chacun est "infiniment plus que rien" !

Dieu est venu nous le souffler. D'un souffle fragile, presque imperceptible, et néanmoins puissant, celui d'un enfant.

+ Marc Haeussler

curé