Paroisses Nancy-Sud

Christ, notre Pasteur

Écrit par 

Christ, notre Pasteur

On nomme ce 4 ° dimanche de Pâques, le dimanche du "Bon Pasteur"... Le Christ, seul et unique Pasteur, est complètement habité par le souci de ses brebis. Il nous connaît, chacun particulièrement. Personne ne nous arrachera de sa main !... Quelle bonne nouvelle, quel soulagement de savoir qu il est là, avec nous.

C'est aujourd'hui l'occasion de prier plus spécialement pour les vocations sacerdotales. Prions pour que de jeunes hommes entendent l'appel de Dieu dans leur vie, cet appel à s'unir au Christ pasteur soucieux de tous – de chacun.

Que cet appel soit plus ou moins compris, cela sera toujours. Celui-ci n'est pas plus compréhensible que le don total de Jésus pour tous les hommes et de son appel à le suivre. A cet égard, la vie du baptisé prise dans son sens plénier – participer au Christ complètement donné ; participer à sa mort pour ressusciter avec lui – n'est guère plus "recevable" spontanément par l'esprit du monde qui nous traverse.

A fortiori, répondre à cet appel tout spécial d'être pasteur - par participation au Christ seul Pasteur - peut être incompris.

Pourtant c'est une réalité. Cet appel peut raisonner comme un souci de partager les joies et peines de toute personne, mais au point d'être tourmenté pour son salut, quand celle-ci se perd, s'enferme, se fourvoie. Quand cet appel s'identifie au Christ ne voulant perdre aucun des cheveux de ceux que le Père lui a confiés, et qu'en plus il oriente la vie entière, prend la personne toute entière, alors grandit la volonté de s'y consacrer totalement. Il y faut encore du discernement, avec d'autres, en Église.

Voie étroite qui a bien peu de choses à voir avec le héros mais beaucoup avec la miséricorde et avec la joie. L'appelé est un relevé du Christ, et le Christ passera par lui pour en relever bien d'autres. Pour que nous partagions tous la joie de Dieu.

Père Marc Haeussler