Paroisses Nancy-Sud

L'Eucharistie

Écrit par 

 « L’EUCHARISTIE ».

Nous célébrons en ce dimanche la Première communionde nos enfants.

C’est l’occasion de nous rappeler que cette messeest une communion, un repas où le Christ lui-mêmevient nous nourrir et faire de notre communautéun corps vivant.    Relisons ce que le pape François nous disait, sur le Pain eucharistique, dans une de ses homélies :

« Outre la faim physique, l’homme porte en lui une autre faim, une faim qui ne peut être satisfaite par la nourriture ordinaire. C’est une faim de vie, une faim d’amour, une faim d’éternité. […]

Jésus nous donne cette nourriture, ou plutôt, il est lui-même le pain vivant qui donne la vie au monde (cf. Jean 6, 51). Son Corps est la vraie nourriture sous les espèces du pain ; son Sang est la vraie boisson sous les espèces du vin. Ce n’est pas seulement un aliment avec lequel rassasier nos corps, comme la manne ; le Corps du Christ est le pain des derniers temps, capable de donner la vie, et la vie éternelle, parce que la substance de ce pain est l’amour.

Dans l’Eucharistie, se communique l’amour du Seigneur pour nous : un amour si grand qu’il nous nourrit de lui-même, un amour gratuit, toujours à la disposition de toute personne affamée et qui a besoin de refaire ses forces. […]. Si nous regardons autour de nous, nous nous apercevons qu’il y a beaucoup de propositions de nourriture qui ne viennent pas du Seigneur et qui, apparemment, satisfont davantage. Certains se nourrissent de l’argent, d’autres du succès et de la vanité, d’autres encore du pouvoir et de l’orgueil. Mais la nourriture qui nous nourrit vraiment et qui nous rassasie est seulement celle que nous donne le Seigneur ! »

Comme le précise encore le pape François dans une récente homélie, « l’Eucharistie nous rappelle aussi que nous ne sommes pas des individus, mais un corps. […] Jésus, Pain du ciel, nous convoque pour le recevoir, le recevoir ensemble et le partager entre nous. L’Eucharistie n’est pas un sacrement « pour moi », elle est le sacrement d’une multitude qui forme un seul corps, le saint peuple fidèle de Dieu. […] Elle est le sacrement de l’unité. » Aujourd’hui, sachons en remercier le Seigneur.

Équipe liturgique Saint François de Sales.