Paroisses Nancy-Sud

Dieu des vivants

Écrit par 

« Le Seigneur n’est pas le Dieu des morts, mais celui des vivants ». ( Evangile selon Saint Luc)

Dans le prolongement de la fête de la Toussaint, et avec la fin proche de l’année liturgique, les textes de ce dimanche nous invitent à poursuivre notre réflexion sur la fin des temps, et sur notre vie avec Dieu quand nous serons auprès de lui…

Question philosophique, métaphysique, s’il en est, souvent source d’angoisse, en tout cas d’interrogation, puisque liée au mystère de la Résurrection. Et pourtant, Jésus, dans l’Evangile du jour nous l’affirme : le Seigneur n’est pas le Dieu des morts, mais celui des vivants. Sur la nuit de la mort, il a fait briller la lumière de la résurrection.

Si elle reste à venir, la vie éternelle est déjà commencée : à notre baptême nous sommes nés à cette vie nouvelle. L’espérance semée par la résurrection du Christ nous est offerte à tous.

Préoccupons-nous donc, avant tout et dès maintenant, d’être « des vivants » dans notre monde, c’est-à-dire de vivre notre vie d’hommes dans la perspective de la vie éternelle, animés de la joie des baptisés, confiants dans la fidélité de Dieu, en aimant le Seigneur et notre prochain avec justesse.

N’oublions pas non plus que demain, 11 novembre, nous commémorerons l’anniversaire de l’Armistice… Aimer le Seigneur et notre prochain, c’est concrètement travailler sans relâche à la paix entre les hommes et dans notre monde.

Equipe liturgique Flavigny Ste-jeanne-de-Chantal